mardi 3 juin 2014

Triste stade...

Le triste stade n'est pas celui de ce petit village du Forez que j'ai pris la semaine dernière... J'entend les enfants qui jouent, le ballon dans lequel on tape... C'est beau un stade.
Non, je pense à mon tonton que j'aimais profondément et qui vient de mourir il y a quelques heures ne verra pas la coupe du monde à la télé dans quelques jours. Je l'aimais fort mon tonton, qui était fou de l'OM. Il a toujours ce ballon signé par les joueurs de l'OM de 91' qui étaient venus faire un arrêt dans son baŕ a St Cécile les vignes...

Il adorait le foot mon tonton. Comme mon papy, qui est parti quelques jours après la fin de la dernière coupe du monde. Elles me sont dures, les coupes du monde...

Je suis triste ce soir. Triste et abattu... La nouvelle n'est pas une surprise, parce que depuis 10 jours et cet accident, on supposait tous que... Mais il n'empêche. Je viens de perdre un tonton que j'aimais vraiment beaucoup, et j'ai un putain de mal dans le ventre...

Le reste, cette réforme territoriale mal branlée et consternante, l'attitude de certains UMP qui veulent décidément que la droite républicaine reste 15 ans dans l'opposition, ces syndicats quasi-délinquants qui font du mal à une société dont de toutes manières ils se branlent, tout ça, je m'en fous. 

Je pense jusque que j'ai pris un grand coup de froid ce soir. Et que les terrains de foot seront tristes, tous. Mon tonton a rejoint mon papy ce soir.
Et je suis vraiment triste...

3 commentaires:

  1. Je suis désolé, toutes mes condoléances... Si tu as besoin, on est la...

    RépondreSupprimer
  2. Ne soyez pas triste de l'avoir perdu, soyez heureux de l'avoir connu... (c'est facile à dire mais j'y crois profondément...)

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison. Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. L'insulte non. Et il est interdit de venir casser les roues du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Commentaires anonymes non acceptés (je vire).