dimanche 1 juin 2014

On lui dit de se taire ? (pour le bien de la droite)

Consternante interview de Nadine Morano dans le Parisien d'aujourd'hui.
Elle sait de quoi elle parle, Nadine Morano, quand elle évoque l'absence de légitimité. Cette femme n'en a aucune !
Les électeurs de sa ville et de sa circonscription l'ont envoyé bouler, et elle n'a un mandat que grace à un tour de passe-passe politicien où elle a été en tête de liste d'une élection européenne où son résultat a été minable.
Nadine Morano est décrédibilisée. Crédible elle ne l'était guère avant, mais dimanche a fini de faire son office.

Qu'elle se taise. Elle n'a aucune légitimité. Sinon celle de représenter la droite qui perd. La droite que les électeurs ne veulent plus.

Dans le même ordre d'idée, Rachida Dati qui se plaint aussi cette semaine. Dati, Morano... Les symboles de cette droite républicaine décrédibilisée, quand on est passé des idées et de l'intelligence à la Star-Academy et au people bête.

Qu'elles se taisent : elles ont été rejetées par les électeurs, par leurs électeurs. Tournons la page de la droite blingbling-bêtasse.

La France leur dira merci

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. bécasse tu étais , bécasse tu restes

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. L'insulte ou l'attaque personnelle non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...