lundi 2 juin 2014

Atelier collage... Hollande n'est pas Napoléon. #reformeterritoriale

La grande réforme territoriale de François Hollande, conçue à la va-vite après des branlées électorales qui doit "changer la France", n'est qu'un joli exercice de collage. Fait de manière ultra-centralisée, depuis un petit bureau parisien, sans connaissance des territoires. 
Mais le puzzle, que mon bébé aurait pu faire, était simple. Il y avait 24 pièces, il n'en fallait plus que 12. Vous avez de la colle, et 4 semaines. A bientôt.

Ça donne ça. Avec la belle propagande élyséenne qui va bien à côté. 
C'est faible. C'est très faible.

En prenant le temps, et en voulant pas faire de cette réforme un simple et bête "coup politique" en réponse à des branlées électorales, François Hollande pond un truc nul. Personne n'est content. Ni les élus locaux, ni au final le citoyen lambda qui sera le grand perdant de ce jeu post branlée des municipales.

Prendre le temps, réfléchir, discuter, se concerter... Des trucs bêtes. Sortir de l'Elysee et des conseillers parisiens pour faire une réforme ambitieuse et nécessaire. Et ne pas sortir ce truc bâclé, ce collage ridicule.

Pour ne pas avoir exploser des régions ? Je regarde chez moi. Le Gard avec la Provence n'était pas idiot. La Lozère avec l'Auvergne. Le Rhône avec la Bourgogne n'est pas non plus...
Et cette histoire de Nantes. Pourquoi ne pas mettre le département de Nantes, juste celui la en Bretagne ? Plutôt que de faire le collage des paquets de régions, des cubes en couleurs. 

Non, la réforme est conduite n'importe comment. J'en veux à Hollande de remettre de l'instabilité dans nos territoires, par une méthode calamiteuse. Et je lui en veux d'utiliser un sujet important à des fins politiciennes pour répondre à des branlées électorales. Il instrumentalise le territoire français en réponse aux derniers scrutins, ça me paraît grave car cela va provoquer un pataquès monumental.

Je pense que partie comme elle est partie, cette réforme n'aboutira jamais. Ou alors dans un bordel indescriptible. Et que la France n'en sortira pas gagnante...

C'est d'hommage. Ce sujet mérite mieux qu'une séance de collage fait en tout hâte...

1 commentaire:

  1. Étonnant comme les "amis" du pésident sont épargnés...

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. L'insulte ou l'attaque personnelle non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...