samedi 23 mars 2013

Porter ou pas un soutien-gorge ?

Parlons des vrais problèmes. Comme celui de savoir si l’on doit ou non porter un soutien-gorge. Enfin, « on »… Personnellement je ne suis pas concerné. Mais quand même, la question mérite d’être posée.

Les japonais se la sont posées cette question. Et ont pondu une très sérieuse étude sur le port du soutien-gorge, relayé par l’excellent site Adaya News (qui est pour moi une référence, mais pas que pour les histoires de nichons)...
Dans cette étude, nous apprenons que 27% des japonaises ne voient aucun problème à sortir sans soutien-gorge. Bon, 20% de filles au Japon font un bonnet A, c’est également un paramètre à prendre en compte. Et nous apprenons qu’un peu plus de 27% seraient « très heureuse de sortir quotidiennement sans soutien-gorge ». Quelque chose me dit que le taux d’homme heureux seraient plus important.

Amusant aussi le top 5 des situations où le soutien-gorge est considéré comme inutile :
  • Sortir pour une promenade
  • Se balader en vélo
  • Partir pour prendre le train
  • Aller nulle part (rester chez soi)
  • Toujours mettre un soutien-gorge même à la maison

Les scientifiques japonais étant très prolifique, ils ont réalisé une étude tout aussi sérieuse sur les effets positifs de ne pas porter de soutien-gorge. Et là c’est feu d’artifice.
 


D’abord, c’est plusieurs blogueuses et magazines féminins top tendance qui confirment une situation : de plus en plus de femmes au Japon sortent sans soutien-gorge. Dans la rue, mais aussi dans le milieu professionnel. Homer parlait de la nécessité qu’il y ait une bonne ambiance à son boulot, voilà peut-être quelques pistes…

  • Ne pas porter de soutien-gorge pendant 1 année développe légèrement les seins en les remontant & en les raffermissant
  • Porter un soutien-gorge plus de 12 heures par jour augmente considérablement le risque de cancer du sein chez la femme
  • Les femmes qui ne mettent pas de soutien-gorge se sentent moins stressées & constatent une amélioration sur la vitalité de leur peau

Cette étude ne s’arrête pas là et observe aussi les sportives japonaises. Leurs observations ont permis de montrer que « la poitrine parcourt 6 cm de haut en bas et 9 cm de gauche à droite au cours des diverses pratiques sportives ». C’est important de le savoir, non ?
Cela ne s’arrête pas. Il est confirmé que « ce sont ces mouvements (réduits de 70 % avec un soutien-gorge) qui permettent au sein de s’adapter et de multiplier naturellement les formes de maintien. ». Pensée émue pour ces lolos qui tombent au niveau du nombril…

Voilà une étude scientifique qui met en avant une véritable question, un véritable problème de société. Il me semblait qu’il était important de le savoir…
Je ne sais pas si je passerai l’intégralité de mon weekend sur cette question, mais ça m'a fait plaisir s'en parler…

17 commentaires:

  1. Réponses
    1. Nicolas,
      Oui ! Surtout quand elle se met au service des femmes (et de l'homme)

      Supprimer
  2. Bonjour le Faucon ! Voilà un sujet , léger en apparence mais qui peut s'avérer plus important que prévu , si , ne pas porter un soutien gorge rend la journée au travail moins stressante et diminue les risques de cancer du sein ...c'est déjà pas si mal . Et en tant qu'homme qui aime les femmes ....plutot une bonne nouvelle !

    je te souhaite un bon week end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jerry, salut mon copain !

      Tu as raison, ça peut être une bonne nouvelle. D'un sujet léger, on peut en trouver des choses bien pour notre humanité, et c'est cool

      Supprimer
  3. les scientifiques japonais ont-ils un jour posé le pied en Afrique où jusqu'à il y a peu les femmes n'en portaient pas et que les effets étaient visibles surtout sur les mères ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bob,
      Je ne sais pas quoi répondre à tes commentaires... Franchement...

      Supprimer
  4. Si ça t'a fait plaisir d'en parler, moi ça m'a fait plaisir de te lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eloooody,
      Ca aussi ça me fait plaisir :)

      Supprimer
  5. Bah après avoir effectué un sondage au boulot, c'est unanime: les femmes préfèrent porter un soutif. Pour le confort, pour éviter le poids et pour mettre en valeur leur poitrine opulente. De plus, si elles pratiquent du sport, le maintien "en place" est préféré.
    Ceci dit, les japonaises ne sont pas connues pour avoir de gros nénés (japo-nénés) donc eci explique surement cela...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Homer,
      Je n'ai pas fait ce type de sondage au boulot (mais bon, je ne suis pas sur d'avoir le courage de le faire aussi ^___^)

      Supprimer
  6. J'ajouterai aussi que nombre de femmes préfèrent porter un soutif pour ne pas avoir à affronter le regard lubrique des hommes qui chouffent leurs tétons qui pointent... Non pas parce qu'elles sont des nymphos excitées, mais juste parce qu'elles ont froid...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elooooody, hi hi :)
      (tu n'as pas tort, et le "regard bien coquin du garçon" n'est pas mis en avant dans ces très sérieuses études)

      Supprimer
    2. ahahah, je savais que ce commentaire te plairait!

      Supprimer
  7. Eloooody, ils me plaisent toujours tes commentaires :)

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. Insulte ou attaque personnelle (sur moi ou autres) non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...