dimanche 12 août 2012

Supporter l'OM, malgré tout...


La Ligue 1 a commencé ce weekend. Enfin, aurais-je envie de dire…Pourtant, entre l’Euro, le Tour de France, les Jeux Olympiques, je n’ai pas vraiment eu le temps d’être en manque de sport. Mais quand même, la joie de revoir Marseille la semaine dernière en coupe d’Europe, c’était autre chose qu’une finale d’Euro ou un 100 mètres de JO.

Mon titre : « supporter Marseille, malgré tout… ». J’insiste sur le « malgré tout », qui ne doit pas être mal interprété. De la même manière que tous les ans, je suivrai avec intérêt et affection Marseille, Saint Etienne, et Nîmes Olympique. Mes clubs de foot. Ceux où je me sens chez moi. Avec un problème : je me sens aujourd’hui davantage chez moi auprès des amoureux de Nîmes ou des verts qu’auprès des nuisibles pseudo-supporters de l’OM…

Je fais grandement confiance à Elie Baup (même si j’aurais préféré que Deschamps continue), à Anigo, à Dreyfus, à Labrune, aux joueurs. Je leur fais confiance. Sans doute ne seront-ils pas champion, mais ce n’est pas ce que je leur demande. Je leur demande qu’ils me donnent du plaisir, et un motif de me sentir fier de voir ce club que j’aime, et qui respire pleins de souvenirs de mon enfance.
Je fais confiance à ceux qui, comme moi, aiment vraiment ce club. Le supportent quand ça se passe bien, mais aussi quand ça se passe moins bien. Quand il fait beau ou quand il pleut. Sont présents aux mariages, mais aussi  aux enterrements. Je pense à des gars comme le supporter n°1 René Malleville, qui sont des exemples, et des vrais supporters (et dont je me régale à lire le blog). Ceux à qui je pense quand je pense à l’OM… Ces vieux supporters du café de Mazargues ou de l’Estaque (quand j’étais à Marseille) qui refont le match en buvant un pastis à 11 heures. Ceux du café de Caderousse, de Bedarrides, de Pujaut, de Villeneuve, ou de tous ces petits villages autour de chez moi. Je pense à mon papy quand il était là, et quand il refaisait le match avec ses copains. Loin de Marseille, mais qui l’ont dans le cœur.
Quand ça va bien, et quand ça va pas bien.

Je ne fais aucune confiance à ces pseudos supporters qui, malheureusement, deviennent de plus en plus nombreux.
Sur les forums de supporter ou les sites sur l’OM, on en voit un paquet. Des crétins qui écrivent avec trois fautes d’orthographes par mots. Et attention, du haut niveau. Et, avec toujours ces trois fautes par mots, ces petits puceaux haineux s’en donnent à cœur joie. « MLD vent le club et kasse toi » par exemple, suivant la meute de ces quelques pseudos supporters qui, pendant 20 ans, ont craché sur Robert Louis Dreyfus (qui a juste sauvé l’OM) et l’an passé sur Didier Deschamps (qui a rapporté pléthore de titre).

Des gens qui font honte à l’OM, et qui l’an passé m’ont fait honte d’être marseillais. Je pense évidemment aux South Winners, qui ont fait un mal énorme à l’OM. A part demander à Dreyfus de se casser, à Deschamps de se casser, ils n’ont rien fait. Si, ils ont dansé torse nu dans les travées du stade en insultant les parisiens et les lyonnais. Mais sinon ? Rien…
Par contre, ils ont donné honte à tous ceux qui, comme moi, aiment Marseille. Par une attitude haineuse. Par cette bêtise de « grève des supporters » un soir de ¼ de finales de Coupe d’Europe. Tous ceux qui aiment l’OM auraient rêvé d’être dans ce stade : eux y étaient et nous ont fait honte… Il y avait les mutins crétins de Knysna ? Il y a aussi des « supporters » dans le lot des indécents qui font du mal au football…
Non, ce n’est pas à Margarita Louis-Dreyfus de partir. Ce n’est pas à Anigo, ou à Deschamps, ou à Baup, de partir. C’est à eux, à ces pseudos supporters qui n’apportent rien, sinon du discrédit et du déshonneur. Que les travées du Stade Vélodrome soient remplies par des gens qui aiment vraiment l’OM : pas obligé de gueuler des saloperies torse nu pour aimer ce club, au contraire… Parce que le titre de « meilleur public de France », avec ces bandes là, ça fait longtemps qu’il est parti dans d’autre club !

Cette saison encore, je supporterai l’OM. Si ça marche bien, si ça marche moins bien. J’encouragerai Elie Baup, même si j’ai quelques réticences personnelles vis-à-vis de lui. J’encouragerai les joueurs. Gignac notamment, qui est un mec qui j’aime bien même s’il a été la tête de turc facile de ces quelques pseudos supporters cités plus haut.
Et j’espère que ceux sont ceux qui aiment vraiment Marseille qui auront la parole. Pas ceux qui nous ont fait mal.

A part ça, j’ai bien aimé le multiplex hier soir. La défaite de St Etienne m’a fait de la peine, mais la victoire de Lille m’a ravi. J’ai adoré voir Ibrahimovic. Et malgré ceux que peuvent penser les amoureux de la médiocrité qui révéraient d’un pays avec que des pauvres et surtout pas de riches. C’est un immense joueur, qui est beau en plus. Par contre, que PSG commence par un faux pas me ravi aussi.
Et le reste, c’est une saison qui commence. Avec peut être une médaille de plus pour le handball français. Si Marseille réussi son entrée à Reims, ça sera une belle journée…

3 commentaires:

  1. Pareil! Pas mieux.
    Allez l'OM!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais du t'offrir un lien quand je parlais des vrais supporters (parce que je pensais à toi en plus).

      Si je le rajoute, tu crois que tu l'auras ?

      Supprimer
  2. je suis pas un troll
    j'aime bien Lille et Montpellier
    et je les suis (certes un peu de loin)

    RépondreSupprimer

Bienvenue dans ma maison.

Ici, Le respect qui accompagne la critique et le débat est le bienvenu. L'insulte ou l'attaque personnelle non. Et il est interdit de venir casser les couilles du taulier que je suis (et des autres commentateurs).

Anonymes, passe ton chemin.
Tu peux t'inscrire avec un compte Blogger ou en t'inscrivant à plein d'endroit... C'est bien de savoir avec qui on discute...