dimanche 31 janvier 2010

Janvier 2010. Des liens, et pleins d'autres choses...

Un exercice que j'aime bien faire toutes les fins de moi. Passer sur l'outil malin Wikio Back Link, et rechercher qui m'a donné l'honneur d'un lien durant le mois passé.
Chaque fois, en regardant les résultats, je me demande "mais pourquoi ais je été cité là... ?". Et chaque fois, cela rappelle, avec nostalgie ou ressentiment, les évènements du mois passé.

J'ai l'impression que ce mois a duré bien plus d'un mois, tellement janvier fut riche de pleins de choses. Personnellement, avec un mois qui n'aura duré effectivement que 11 jours pour moi. Le 12eme, ma cheville tourna sur elle même, et tout s'arracha...
Mais aussi en terme d'actualité. Un dénominateur commun en Janvier 2010, le même que les mois précédent : Nicolas Sarrkozy. Mais aussi des personnages secondaires importants. Philippe Seguin, Vincent Peillon, Georges Frêche, Dominique de Villepin. Par contre, Raymond Domenech et Ségolène Royal auront peu été présents... Les choses changent.

Voyons plus en détail la liste de liens du mois Janvier. Avec d'abord ceux qui m'ont cité dans un texte commun contre le No Sarkozy Day. De fait, on apparait sur bien des blogs...
Je n'ai pas plus que ça relayé ce premier texte où pleins de blogueurs, de droite comme de gauche, trouvaient cette idée complétement conne, voire dangereuse. Quand je dis que le mois a été très long, ce NSD le montre un peu... Puisque à la fin du mois, nous vîmes sortir un autre texte soutenant le NSD, et signé par pleins de signataires de la première mouture contre. Cela fait sourire certains copains.
Personnellement, je m'en moque : le texte a beau être différent, l'idée de base me dérange. Et la finalité politique de cette affaire aussi. Remplacer un pouvoir sectaire et exclusif par un autre pouvoir autant sectaire et exclusif, cela ne m'attire pas plus que ça...

Aujourd'hui, certains crient au complot et à la censure puisque le groupe Facebook lançant cette opération a disparu, comme disparaissent tous les jours pléthores de groupe Facebook à deux francs. Mais voilà, il est tellement beau de crier à la censure tous les deux matins, et d'y croire en plus...

Mais bon, continuons la liste des linkeurs du mois. C'est le but du billet en plus... Mais avant ça, un tour en Europe. Où le classement du Wikio Européen me met à l'honneur... Je suis dans les 50 premiers blogs européens, alors je suis cité sur chacun de ces ersatz européens de Wikio. Et je suis content.
Pour finir, la liste plus classique de ceux qu'on retrouve tous les mois, et certaines nouvelles rencontres...
Après la liste à la prévert, une dernière question. Pourquoi une image d'Andromède pour illustrer ce billet de lien ? Serait, tel Andromède, accroché à ce rocher de la blogosphère par tous les liens de mes collègues de ouèbe ? Oui, la métaphore est mauvaise... Mais en ce dimanche soir, guère capable de mieux...

Sinon que relayer l'appel du philosophe du Kremlin-Bicètre. Des liens, bordel, des liens !
Vive nos blogs.

Champion d'Europe (c'est bon !)


J'aime le Hand. Vive cette équipe de France !

Et vive l'USAM et l'HSCN, les deux équipes de Nîmes ^__^

(et remplaçons Domenech par Onesta...)

Triste fooball africain

Le Togo montre que le football français n'est pas le seul à avoir une direction minable et indigne...
La direction du football africain mérite également des louanges pour son indécence, et carrément sur ce coup là sa scandaleuse inhumanité.

Nous ne reviendrons pas sur l'évènement, le seul, le triste, de cette Coupe d'Afrique des Nations. La non participation du Togo à cause de cette tragédie à la frontière angolaise. Leur bus victime de tir de terroristes barbares. Deux morts, des blessés parmi le staff et les joueurs togolais.
Et bien sur, une déclaration de forfait de cette équipe togolaise, qui n'avait pas le coeur à jouer...

Mais voilà, le monde continue de tourner, et le ballon de rouler. Demain, il y aura la finale de la CAN. Ghana - Egypte. Ghana, qui était dans le groupe du Togo dans le premier tour...
Une finale qui sanctionnera un triste tournoi. Et un épilogue scandaleux de la part de la direction du football africain qui vient de priver le Togo des deux prochaines CAN, pour s'être retiré de celle ci...

Une décision inhumaine, insupportable... Je ne sais pas comment la qualifier. Je ne comprends pas que des dirigeants, qui sont aussi des êtres humains il semble, puisse se comporter d'une manière aussi indigne...
Non, je suis scandalisé de cette multiple peine, de cet acharnement. Finalement, le football français n'est pas le seul à être dirigé par des incapables. Sauf que chez nous, il n'y a pas eu de morts...

Le football n'est qu'un jeu parait il. Cette CAN n'aurait jamais du se jouer. Tout à l'heure non plus, je ne regarderai pas la finale...

(en image, le buteur de Nimes, le togolais John Ayité)

samedi 30 janvier 2010

C'est le bordel à l'UMP aussi...

Y a pas qu'au PS... Bon, il faudra expliquer un peu l'histoire à Dominique Paillé, qui visiblement ne comprend pas tout : il clame, à qui veut l'écouter, qu'il n'y a pas de guerre entre Sarkozy et Villepin... Lui aussi nous prend ouvertement pour des ânes... Avec le sourire en plus. Soit...

Plus intéressante le résultat du vote des militants UMP entérinant les listes aux régionales. 40% des militants UMP ont voté contre le choix des listes.
Elles sont approuvés, oui, mais à droite, parti où ce que dit le chef est appliqué (et le doigt sur la couture s'il vous plait), le fait que 40% des militants UMP gueulent n'est pas anodin.

Rappelons nous la vidéo où Frédéric Lefebvre nous disait que les pertes à l'UMP étaient dues aux malheureuses histoires de la vie... Là aussi il nous prenait pour cons, mais on en a l'habitude.
Les militants UMP en ont marre, ils commencent à le dire. Et d'une manière générale, ce sont les sympathisants et électeurs de droite qui en ont plein le ponpon.

Quand je disais à mes amis socialistes, pour les rassurer, qu'il n'y a pas qu'au PS que c'est le bordel...
En tant que sympathisant de droite, ce bordel à l'UMP ne me fait pas peine du tout...

(Elmone est aussi un esprit grand, nous parlons de la même chose ce soir... mais que fait Nico ? ah... c'est l'heure de l'apéro me dit on dans mon oreillette...)

Frédéric Lefebvre se moque toujours de nous...

Il est excellent, ce porte parole de l'UMP. Aujourd'hui, sur ITélévision, il déclare : "J'ai l'habitude de ne pas confondre le politique et le judiciaire".
Jeudi soir par contre, il était en phase avec l'autre insupportable porte parole Dominique Paillé, pour clamer un "seuls les exécutants ont été condamnés", plein d'aigreur de de haine...

En fait, Frédéric Lefebvre a l'habitude de ne pas confondre politique et justice... Sauf des fois.

Et si la Direction de l'UMP avait la bonne idée de changer de porte parole, pour mettre une personne respectable, faisant honneur au débat et à la politique... ?

Ségolène Royal accusée elle aussi de fraude ?

Le Parti Socialiste est formidable lui aussi... On a pas fini de rire avec l'UMP officielle, et on continue de se taper les cuisses avec le PS...
Ainsi on apprendrait, dans un livre qui va sortir le 3 Février, que le feu, et bien ça brule. Oui Martine Aubry aurait fraudé. Mais on apprend que Ségolène Royal la blanche colombe aurait triché à donf elle aussi. Et on est surpris d'apprendre ça : on ne s'y attendait pas du tout !

Le Post, par la plume du sympathique Alex Lemarié, présente quelques unes des bonnes pages de ce bouquin, intitulé "PS, la bataille des égos". Et on marre toujours d'apprendre ce qu'on savait déjà. Qu'il existe un dossier rouge avec des chemises marqués "Guadeloupe", "Bouche du Rhône", et "Hérault". Hérault, Hérault... Mais ne serait ce pas chez ce Georges Frêche que Royal soutient malgré tout ?

Finalement, le Post nous apprend qu'on apprend vraiment rien. On rigole juste, après coup, du coté vierge avec auréole sur la tête de Ségolène Royal après les "révélations" des fraudes du clan Aubry. On se marre devant cette hypocrisie qui, décidément, est une marque fabrique du "PS officiel", où de Dray à Peillon en passant par Frêche et l'histoire des fraudes, montre que ceux sont décidément les mieux placés pour donner des leçons.
Et on se dit que frauder pour perdre quand même, c'est dommage...

Ségolène Royal aura également montré une jolie image de la démocratie. Quand je pense que le deuxième tour Sarkozy - Royal était le pire auquel nous aurions pu avoir droit après le 21 Avril 2002, voilà une nouvelle pièce valident ce sentiment.
Nous avons une triste classe politique... Malheureusement, à part un immense soupir, je ne sais pas comment conclure...

vendredi 29 janvier 2010

Se recoucher...

Celui qui m'a recruté dans ma nouvelle boite m'avait dit une manière de se rendre compte qu'on vieillit. Les mauvaises nouvelles, celle qui touche la vie des gens qu'on aime, deviennent plus fréquentes. Je ne sais pas si c'est vrai. En tous cas, en ce moment, je vieillis, c'est inévitable...

La photo qui illustre mon billet, c'est ma nouvelle voiture. Reçue hier. Une Peugeot 308 avec dedans un bluetooth qui marche pas encore, des ports USB de partout, et un endroit dans le coffre pour ranger des bouteilles. C'est commode, ça les empêche de se balader de partout dans les virages...
C'est ma (notre) première voiture neuve. Merci la crise, merci la prime à la casse...

Pourtant, je n'ai pas vraiment le cœur à la fêter. Et Frêche ou le procureur Marin qui veut rejouer le match Clearstream n'y sont pour rien.
Bien sur ma cheville. Elle va mieux, mais elle est toujours d'une fragilité fascinante... Mon docteur pense que la reprise du travail est dangereuse. Je le vois la nuit, après une journée où je marche peu : les douleurs m'empêchent de dormir. Il faut remuscler tout ça, et souder les ligaments. J'irai voir le kiné...

Et puis il y a les sales nouvelles qui s'accumulent. Le philosophe corrézien (président de 1995 à 2007) disaient des merdes qu'elles volaient en escadrille. Quand la première arrive, les autres suivent, laissant une trainée nauséabonde qui pique les narines pendant un moment... C'est le cas.
Ca commence par une amie qui perd le bébé qu'elle a dans son bidou... C'est pas rigolo. Surtout quand pareille histoire affreuse arrive à une deuxième amie, quelque semaine plus tard... On résume, mais les conséquences restent autant désagréables...

Puis ça continue. Masque de Mort est le gardien de la quatrième maison du Zodiaque, celle du Cancer... Et en ce début d'année, il s'amuse comme un fou. La femme d'un de mes proches amis (et proche amie de Falconette) se débat depuis la fin de l'année dernière avec. Elle a à peine plus que que mon age...
Puis quelques jours après mon démantèlement du pied droit, j'apprends qu'une très proche tante est atteint du même mal. Et que l'opération, c'est pour dans pas longtemps, avec aucune certitude quant à la fin de l'histoire...

Et aujourd'hui, un ami proche m'apprend que sa femme, jeune, est atteint aussi du même mal. Une rechute. Et on soupire, et on se dit merde... Enfin, on ne sait pas ce qu'on se dit. On ne sait pas...

Je ne sais pas pourquoi j'ai écrit ce billet... J'ai des tags à répondre, j'ai des conneries à mettre en ligne... Mais aujourd'hui, j'ai pas envie du tout. J'ai envie de me foutre dans le lit, et de me recoucher : j'ai pas dormi... Et comme je ne travaille toujours pas...
Non, la vie est injuste disait Caliméro. Injuste est bien loin de la vérité... Je sais que la vie est une histoire qui finit toujours mal. Mais merde...

Enfin, j'ai une nouvelle voiture. Youpi...

On refait Clearstream

Peu de choses à dire (pas trop envie aujourd'hui) sur le stupéfiant appel du procureur général au procès Clearstream. Mais quand même, dur de rester de marbre devant cette justice bizarre. Devant cet "acharnement" diront certains...

David cite, sur son Facebook, un extrait du dernier billet de Nicolas Dupont-Aignan qui s'appelle joliment Procès Politique :"Cet abus de l’appareil d’Etat, cette instrumentalisation « décomplexée » de la Justice, jamais vus sous la 5ème République, sont indignes de notre pays et s’apparentent à une conception bananière de la pratique du pouvoir".

Elmone rappelle l'évidence : "Pourtant, personne ne semble dupe ! Le Président de la République a forcément donné son aval à la reprise de la procédure à l'encontre de Villepin. Pour ceux qui ne le savent pas encore, notre Président oublie ses promesses, mais n'oublie jamais le tort qu'on lui cause. Et pour satisfaire sa rancune, il a utilisé et utilise tous les moyens, y compris ceux de sa fonction."

C'est joliment écrit, que dire d'autres ? Que faire d'autre, à part ressortir le croc de boucher ? Et me souvenir du temps ou beau papa était un boucher charcutier encore pas à la retraite... Je jouais à Rocky avec les pièces de viandes dans la chambre froide... C'était marrant...

Une réflexion sur la République, sur cette "rupture" promise par le candidat Sarkozy (Programme présidentiel : point 2 - une démocratie irréprochable) ? A quoi bon... Nous sommes dans une république babanière, où visiblement les organes républicains normalement "indépendants" acquiescent aux remarques du bon Frédéric Lefebvre. On ne commente jamais une décision de justice parait, sauf quand on est porte parole de l'UMP...

La journée est personnellement difficile. Le moral bas. Alors tentons de garder le moral. Et lisons ce magnifique billet de Nathalie : elle a le cœur à gauche, mais son rappel nostalgique de ce qu'est le gaullisme me touche particulièrement aujourd'hui...

PS : Souvenir d'un billet que j'avais écrit il y a quelques temps "Management par la rancune"... de saison...

jeudi 28 janvier 2010

Une liste PS officielle se prépare en Languedoc Roussillon, contre Georges Frêche...

Le MidiLibre annonce la possible candidature du Maire de Montpellier, Hélène Mandroux, à la tête d'une liste PS - Europe Ecologie. Comme quoi les choses commencent à bouger...

Le PS n'a rien dit quant à la candidature Frêche jusque là. Mais là, le Monsieur s'attaque à un camarade du parti, Laurent Fabius. Que pour ma part j'aime bien, mais ce n'est pas le propos.
Donc là Martine Aubry dit stop. Mieux vaut tard que jamais diront certains. Personnellement, je souris un peu en repensant aux phrases de Peillon ("replaçons les propos de Frêche dans leurs contextes") ou Hamon ("mieux vaut Frêche à la tête de région qu'une personne de droite").
Mais là il a touché à un camarade, donc non.

J'attends maintenant la position des militants socialistes du Languedoc qui ont désigné Frêche pour être leur tête de liste. J'attends la position des colistiers de Frêche, bien content d'avoir ce chef pour leur donner une confortable place à l'Hotel de Région.
Et en cas d'un deuxième tour Frêche - Couderc (UMP), ce qui est probable, j'attends la position officielle du PS...

La politique est un monde merveilleux d'hypocrisie... Personnellement, je voterai Raymond Couderc (photo) sans aucun état d'âme. Faire campagne pour lui ? Plus ça va, plus j'y songe...
Mais j'espère vraiment une défaite de cette gauche languedocienne, qui montre décidément que les places sont plus importantes que les leçons qu'elle donne à tour de bras...

Dominique de Villepin relaxé : miam, on va bien s'amuser

Joyeux anniversaire Mister Président !
La sanction est tombé : Dominique de Villepin est relaxé. 24 heures Clearstream vient de rendre son épilogue.

Le spectateur que je suis n'aura finalement pas compris grand chose à Clearstream. Mais il se délecte de la nouvelle série qui va commencer, et qui s'arrêtera en Mai 2012.

Est ce que Dominique de Villepin sera le Chevenement de Sarkozy ? En tous cas, on va bien s'amuser.
Vive la politique.

Et le Parti Socialiste soutient toujours Georges Frêche...

Mieux vaut Georges Frêche qu'un Président de région de droite qu'ils disent tous, à gauche !
Aussi et surtout parce que Georges Frêche nous offrira de jolis places à la Région, et qu'à droite non (et qu'on n'aime pas la droite, forcément fasciste et pas bien). Alors vive Frêche, et "replaçons ses outrances dans leur contexte", hein ! Et donnons des leçons à Gaudin, Morano et Hortefeux. Ils sont de droite, c'est laid la droite !

On a bien fini de caricaturer cette insupportable gauche morale, et on respire un grand coup en lisant la dernière en date de Gorges Frêche (à propos des origines juives de Laurent Fabius) :
"Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème, il a une tronche pas catholique"
Le MidiLibre met le conditionnel (Georges Frêche aurait déclaré). Mais les Verts dénoncent cette nouvelle outrance. Des verts qui n'ont eu aucun problème de pourrir l'ambiance régionale durant le mandat ou Jacques Blanc a été élu président avec des voix FN, mais qui ont profité des vices présidences depuis 2004 avec silence complaisant sur les faits de Georges Frêche...

Oui, replaçons la phrase dans son contexte. Il ne parlait pas des origines de Fabius mais de son crane chauve sans doute. De la même manière qu'Hortefeux, qu'il faut fracasser car il est de droite le méchant, parlait des auvergnats...

Je crois que ce n'est pas demain la veille que je voterai pour cette gauche donneuse de leçon, mais qui s'accommode très bien de ses écarts. Non sans regarder la paille dans l'oeil du voisin sans aucun état d'âme.
Vive la France...

Edit : je vois quand même que Martine Aubry n'est pas contente...
Edit 2 - Trois billets à lire. Nicolas, sympathisant socialiste et pas Fréchiste du tout. Guy Birenbaum, qui connait bien Montpellier et n'a jamais été fan de son ancien maire. Enfin, Bruno Roger-Petit, qui rappelle cet épisode où Georges Frêche voulait "couper les couilles" d'un élu... Oui, je sais, mots sortis de leur contexte...

mercredi 27 janvier 2010

Michelle Alliot-Marie ? Qu'elle ait la décence de se taire...

J'en avais parlé ici, de la leçon de gaullisme de Michelle Alliot-Marie. De la part d'une gouteuse de couleuvre, j'ai assez peu apprécié...

Aujourd'hui, les Indiscrets titrent : "Michelle Alliot-Marie veut défendre le gaullisme". Moi, je lui demande simplement d'avoir un peu d'honneur... Une belle place, elle l'a eu. Ministre de Défense, de l'Intérieur, de la Justice, ça va, c'est une jolie carrière (les sports aussi : génial les sports !).
Maintenant, pour les couillons comme moi ou comme eux, s'il vous plait Mme Alliot-Marie, ayez cette décence de vous taire.
Merci.

J'aime les chiens...

J'aime les chiens. Vanille par exemple...J'aime aussi beaucoup les gros chiens qui semblent sourire quand ils sont contents...
Une cousine de Max, l'ancien gros chien de Falconette, que j'adorais prendre dans mes bras... Si j'avais été plus petit, je serai monté sur son dos, il m'aurait fait faire des promenades... Il était gentil Max...

Je suis très client du blog de Dalton, le Jack Russel. Les aventures de cette adorable chien sont magnifiques...
Je serai sans doute autant client du blog canin de notre ami Didier...

"Des chiens, bordel, des chiens !" hurlaient le philosophe du Kremlin. Comment lui donner tort ?
Simplement peut on lui rappeler qu'il existe aussi les vaches, et que c'est "vachement beau", une vache...
En ce mercredi où j'ai l'esprit mélancolique (est ce la faute à Orange qui m'a encore mis hier un beau bordel sur ma ligne ? le départ vers d'autres lieux n'a jamais été aussi proche...), je n'ai pas plus envie que ça de parler de mon enfance jeux vidéos, et tout, et tout...
Si j'avais eu à l'époque un appareil à photo numérique, j'aurais mis des photos de Caramel (mon premier teckel), de Daisy, de Pilou, de Zaza, de (attention le nom à la con) Gutteran (un teckel de chasse à mon papy, qui l'a pris à un copain à lui que j'imagine socialiste de Mai 1981...), et enfin Groseille. La dernière en date de chienne que j'avais. 2002 déjà...

Je suis tout seul à la maison en ce moment. Je me dis qu'un chien, ça serait peut être mieux que le net ou une Playstation 3... (soupir)

Chaine démocratie populaire

Question posé par Nicolas : "dire la question que l'on voudrait poser au peuple français si la démocratie directe existait".

La question est intéressante. On en a parlé un peu pendant l'histoire de minarets suisses.

Je ne sais pas si j'ai très envie de ce genre de questions. Questions de société, oui, mais... Mais finalement je me dis que si on consulte les français pour se type de questions, autant s'éviter de perdre du temps à faire des élections législatives ou sénatoriales...

Déjà, j'ai envie d'une chose. Quand le peuple français se prononce sur quelque chose, il faut qu'il n'y ait que le peuple français qui puisse se déjuger. Ca parait con dit comme ça. Mais on a vu l'exemple du Traité Constitutionnel. Refusé par les français en 2005, et adopté en loucedé par les parlements français à Versaille quelques années plus tard. C'est purement et simplement scandaleux.

En fait, j'aimerais qu'on consulte le peuple français chaque fois qu'il y a une décision impactant fortement l'avenir du pays. Je suis d'accord, ça veut dire tout et rien à la fois.
Mais en gros, tout ce qui est approbation de Traité supranationaux (Amsterdam, Nice, Lisbonne) doit passer par les fourches caudines du peuple français. Oui, certains supers intelligents diront "mais les français sont cons et ne comprennent rien...". Peut être... Ben qu'ils se battent pour essayer de changer l'opinion du peuple s'ils sont si malins que ça...

Après, ça m'insupporte qu'on change le mode de scrutin des élections locales pour mettre un scrutin à un seul tour. Cela doit il passer par le peuple français ? La question me passionne car j'aime la politique, mais je crois que nous sommes bien peu à aimer la politique... Un référendum avec un taux de participation à 15%, c'est mauvais...

J'ai guère plus à dire... Sinon qu'il faut que je passe le mistigri. Je vais donner le bâton à quelques rencontres récentes. Le petit crapaud, Corto, Mirabelle, Elu Local, et enfin Anastasia. Bon référendum à vous !

mardi 26 janvier 2010

Sarkozy, des réactions contrastées... Et toujours les mêmes

A chaque intervention de Sarkozy, les réactions sont les mêmes...
Pour le premier secrétaire du PS, "Nicolas Sarkozy a tenté de créer l'illusion du mouvement. Il a disserté, philosophé, pour éviter de répondre aux questions essentielles où il était attendu : celles de la croissance, du pouvoir d’achat, de la vie chère, des salaires et de l’emploi".
Pour Benoit Hamon, "Nicolas Sarkozy se prend pour Kennedy, mais c'est plutôt Beckhman". Au moins c'est marrant... Et bien sur, pour Marie-Goerges Buffet, rien est à garder à l'intervention présidentielle. "C’est une vision ultra réactionnaire et destructrice du changement. Le projet de civilisation de Nicolas Sarkozy, c’est l’assurance de pire en jouant sur les peurs". Bien sur...

A droite par contre, Dieu a parlé, et c'était beau. Pour Yves Jégo, "Nicolas Sarkozy confirme ses engagements pris pendant la campagne présidentielle. Il a donné du sens à son action". Qu'il est fort ce Sarkozy...

Donc on résumé. A gauche forcément c'est à chier l'intervention présidentielle. Et à droite, à l'UMP officielle, c'est merveilleux.
Sauf que j'ai pris des réactions à son intervention du 07 Janvier 2008. Mais ce qui est marrant, c'est que je suis sur que ce matin, les tons seront les mêmes. Bertrand se pâmera de bonheur, et Buffet et Hamon cracheront du venin.

Le jeu politique a de ça de pénible qu'il est tellement caricatural et prévisible...

Edit du 10 heures. Je ne croyais pas si bien dire... La caricature de ce théatre politique est belle, et personne n'a peur du ridicule.Fillon trouve le Président merveilleux de pédagogie, et Frédéric Lefebvre salue "un langage de vérité, proche des préoccupations des Français" et "la réussite d'un exercice pédagogique".
Dans la série 'la gorge la plus profonde', le divin Xavier Bertrand ne pouvait être en reste : "ses priorités sont les mêmes que les français". Je ne cite pas Luc Chatel, on va finir par s'en mettre de partout...

Le PS n'a pas peur nos plus de la caricature : nous sommes l'opposition, ben bêtement on s'oppose. Et on ressort les poncifs poussifs. Bartholone ? "Les Français n'ont eu une nouvelle fois qu'un numéro d'autosatisfaction, basé sur le principe maintenant éculé chez Nicolas Sarkozy : 'ma politique est bonne, mais les Français n'y comprennent rien'". Hamon ? "formule épuisé, résultats pas au rendez vous". Cambadélis, celui qui ne recule devant rien, même pas les outrances scandaleuses type Laval ? "Il a surtout été fuyant, incapable de donner un sens global"

On résume ? La droite officielle trouve ça bon comme du bon pain. La gauche trouve ça laid et faux. Bref, la politique continue de plus belle. Vive la France !

lundi 25 janvier 2010

Le P2P ne tue pas la musique pour RadioHead...

Une information qui fait du bien par où elle passe, et donnée par l'excellente site Numérama.
Ed O'Brien, guitariste du groupe RadioHead, l'affirme : "Je suis mal à l'aise lorsque des gens dans le milieu affirment que le P2P est en train de tuer l'industrie. Si les aiment ça, alors ils achèteront".

J'avais 7 ans dans les années 80 quand mon papa, pirate avant l'heure, avait acheté un double radio-cassette pour rajouter dans la Chaîne HiFi. Le but ? Pirater des jeux MO5... Et aussi quelques 33 Tours pour écouter dans l'autoradio de la Renault 21.
L'expérience de mon papa rejoint les commentaires du guitariste de RadioHead : "Le téléchargement illégal par peer-to-peer est simplement une façon plus sophistiquée de faire ce que nous faisions dans les années 80, avec les cassettes audio". Ben oui... La musique se porte elle plus mal depuis 1980 ?

Cela rejoint l'information relayée par Nicolas la semaine dernière : "Selon les chiffres de l'industrie musicale, le marché de la musique redresse la barre. C'est le SNEP qui l'affirme".

HADOPI (qui doit sauver la création artistique), pas encore mis en place, va t'il encore servir à quelque chose alors ? Ou alors peut être le but d'HADOPI est tout autre... ?

dimanche 24 janvier 2010

Je ne regarderai pas Sarkozy lundi soir, mais...

Une petite reflexion à ce débat qui commence à bruiner sur la blogosphère, à propos de l'intervention de Nicolas Sarkozy lundi soir sur TF1. On entend beaucoup de choses. Appel au boycott, exclamation devant un scandale républicain, attaques devant des médias aux ordres du pouvoir, etc, etc...

Je ne regarderai pas Nicolas Sarkozy lundi soir sur TF1. Parce que le soir, j'aspire à autre chose de d'écouter parler politique. Je n'ai pas plus regardé le show consacré au débat Besson - Le Pen sur la deux, parce que pas envie. Parce que je préfère regarder un DVD, je préfère lire un livre, je préfère passer un bon moment. Le moment de l'actualité, de l'information, il est pour moi, en ce moment, avant 20h30. Après, c'est soit dodo, soit préparation calme et reposante au dit dodo.
Donc je ne regarderai pas Sarkozy lundi soir sur TF1.

Mais ce choix n'est pas dicté par un quelconque geste politique. Il est ce qu'il est. Je ne parviens pas à être choqué que le chef de l'Etat soit interviewé, en grande pompe, un lundi soir à la télé. Je ne parviens à être choqué que ce dernier s'exprime devant les français. Même si c'est sur TF1.
De la même manière que je n'étais pas choqué par le "à vous de juger" consacré intégralement à Martine Aubry, avant les fêtes de fin d'année...

Je n'ai pas envie de le regarder, parce que je pense que je n'apprendrai rien de plus. Et que je pourrais quand même me faire une opinion, et commenter, en voyant les réactions diverses et variés, les commentaires et analyses qui seront faites de ce moment.
Pour autant, je trouve certaines réactions ici et là glaçantes, franchement glaçantes. Un peu de même niveau que ce No Sarkozy Day, qui appelle ni plus ni moins à demander la démission du chef de l'Etat. Pas grave s'il faut utiliser la manière forte de l'intimidation, de montrer qu'un grand nombre ont des gros muscles et peuvent faire plier un pouvoir en place mis en place par les urnes, et quelque part par le Peuple Français...

A lire certains, les télévisions ne devraient pas faire parler Nicolas Sarkozy. Quand ce dernier est invité sur France Télévision, c'est France Télévision qui est aux ordres du pouvoir. Quand le Nouvel Obs ou RTL lui donne la parole, c'est que le Nouvel Obs et RTL sont à la botte du pouvoir. Etc, etc...
En gros, tout ce qui donne la parole au chef de l'Etat ou au gouvernement est, pour certains, à boycotter. Ces certains qui finalement ne voudraient entendre qu'un seul son de cloche : le leur. Présentant les idées et les personnes qu'eux mêmes acceptent d'entendre. Et qui sont en accord avec leurs idées. C'est leur conception de la démocratie...

J'en ai une autre. Nicolas Sarkozy est légitime, n'en déplaise à certains. Il a été élu. Georges Frêche aussi a été élu, et lui aussi est légitime. Je ne l'aime pas, je ne vais pas participer à un coup d'état régional pour autant...
Nicolas Sarkozy doit s'exprimer. Comment combattre quelqu'un qui n'exprime pas ses positions ? Et comment être crédible dans son opposition en refusant de l'écouter, sous prétexte que décidément on ne l'aime pas ? De même, l'opposition doit s'exprimer. Si Vincent Peillon n'accepte que de parler avec ceux qui sont "aux bottes de l'opposition" (par opposition à ceux qui sont aux bottes du pouvoir), c'est son problème. Je trouve ça idiot, mais c'est son problème... Si pour Vincent Peillon, les seuls canards "objectifs" sont l'Humanité et Libération, peut être là encore pouvons nous avoir une divergence sur ce qu'on appelle objectivité républicaine...

En résumé, je ne regarderai pas Sarkozy demain. Parce que je n'en ai pas envie. Parce que je ne suis pas sur que cette émission apportera quelque chose de plus. Que cette émission fasse partie d'un "plan com' " ne m'émeut pas. Quand Peillon fait sa sortie médiatique, ça répond autant à un "plan com' " que toutes interventions de l'opposition. Tout n'est que plan com...
Non, je regarderai Sarkozy quand il sera interviewé d'une manière à être mis un peu en danger, pas dans une émission toute bien faite.
Mais pour autant, de là à appeler au boycott car la démocratie est en danger, ne plaisantons pas...

En tous cas, plus ça va, plus je me demande où se trouve le réel danger pour la démocratie. Dans ce pouvoir en place, que j'espère voir mis à mal en 2012. Ou dans une certaine opposition, que je pense (et espère) largement minoritaire au sein de l'ensemble de ceux qui sont en désaccord avec la politique et méthode Sarkozy.
Je me le demande... Remplacer un sectarisme par un autre, ça ne me parait pas forcément la meilleure de choses...

samedi 23 janvier 2010

Alain Juppé fend l'armure (rions avec Juppé)

Laurent Gerra aime à faire raconter à Alain Juppé des blagues grasses. Alain Juppé, "l'austère qui se marre".
J'ai trouvé cette petite vidéo sur l'excellent blog de Bruno Roger-Petit. Une vidéo où Alain Juppé se lâche totalement en public, d'une manière assez inattendu d'ailleurs. Déjà la petite cravate rose marque le ton : Alain Juppé est venu pour se marrer.

Je suis très peu objectif (mais qui l'est vraiment sur son blog ?), et j'aime beaucoup Alain Juppé. Cette vidéo m'a vraiment plu, vraiment...
Comme j'ai apprécié cette phrase d'Alain Juppé chez Michel Denisot dans la semaine. A la question d'Aphatie : "pourriez vous être candidat en 2012", Alain Juppé a eu cette réponse évasive qui peut laisser de l'espoir à des gens comme moi : "Bordeaux est plus près de Paris que Washington...".


Après le triste deuxième tour de 2007, une finale Juppé - Strauss Kahn ne serait pas pour me déplaire, vraiment...

vendredi 22 janvier 2010

Il n'en branle pas une ce mois ci, mais il apporte des bonnes nouvelles

J'aime bien ce titre, en hommage à l'ami Gael. Il est comme l'écureuil de chez moi. Il est pas le plus prolifique de France et d'Europe en ce moment, le n°1 du Wikio Divers.

Mais il apporte des bonnes nouvelles quand il poste. Olivier Bonnet est relaxé d'une plainte qui eut été posée contre lui.
Je ne suis pas toujours d'accord avec Olivier. Mais c'est un ancien copain du DEL. Et les points de désaccords que l'on peut avoir sur tel ou tel sujet n'empêche ni le respect, ni l'amitié.

Bonne nouvelle !

Augustin Legrand (ou "c'est celui qui dit qui est" ?)

Une petite phrase glanée sur le Post.fr, en rentrant de l'hopital. De la part du vindictatif Augustin Legrand. J'aurais pu aussi écrire "l'insupportable", je n'ai jamais été fan d'Augustin Legrand. je ne supporte pas ceux qui crient et insultent pour crier et insulter, même si la cause le mérite...

La phrase, à la question de savoir ce que l'engagement d'Augustin Legrand auprès d'Europe Ecologie : "On va réussir à casser l'ignorance, communiquer, expliquer aux gens qu'on se fait enculer cent fois plus qu'on peut l'imaginer. C'est ça qui va pousser les gens à l'insurrection, je vois pas comment ça va pas venir. Avec un un mec comme Sarko, tout est possible. Il est tellement con, tu te souviens des banlieues au Kärcher, il est capable de faire une énorme connerie qui mette le feu aux poudres"

Je n'ai pas une immense affection pour Nicolas Sarkozy. Et j'en ai autant peu vis à vis de ceux qui prétendent faire de la politique par ce genre de phrase insultante, qui n'apporte rien... La haine et l'intolérance pour combattre la haine et l'intolérance, ça ne me plait pas...
Dans une cour de récréation, j'aurais envie de répondre par un "c'est celui qui dit qui est" du plus bel effet. Toujours efficace... Pas souvent faux.
Et si j'étais électeur en Ile de France, je ne voterai surement pas pour Europe Ecologie, avec un colistier pareil...

Vive la politique quand elle portée par de telles personnes... (rendez nous Jospin et Juppé... qu'on puisse être un peu fier d'elle, merde...)

(allez lire Hermes aussi, très bon texte. Lui n'aime pas Sarkozy, mais il invite ceux qui s'opposent à Sarkozy à s’opposer "ne pas se sentir obligés d’utiliser sa tonalité et sa vulgarité". Il a raison...)

Quand ça veut pas, ça veut pas...

Un petit morceau de vie, tout bête...
Ce matin, je suis retourné à l'hopital de Bagnols. Radio de contrôle et visite chez le toubib du pied. Pour la fin de mon arrêt maladie, normalement. J'ai toujours très mal à la cheville, et recommence à peine à poser le pied par terre, mais bon... Marre de cette inactivité forcée. J'espérais que les nouvelles soient bonnes.

Elles ne le sont pas. L'entorse est toujours sale et laide. Et en plus, il y a forte suspicion de début de phlébite... Suspicion, phlébite, j'utilise des mots marrants à consonances marrantes (si, ayez l'esprit mal tourné cinq minutes...), pour parler d'une réalité qui ne l'est pas, marrante.
Oh... Je ne suis pas à plaindre. J'ai appris qu'une personne très chère avait eu un sale diagnostic d'un vilain cancer la concernant. Avec ma cheville qui aurait du être plâtrée, je suis un petit joueur.

Mais là, je ne cache pas que gros coup sur la patate... Gros... Donc on va attendre : je passe une échographie tout à l'heure... On en sera plus.
En tous cas, le programme c'est piqures. Repos. Arrêt de travail encore.

Vive la neige, vive la glace...

jeudi 21 janvier 2010

Sarkozy, héros de manga...

Des jours, ça vaut le coup d'aller sur des blogs. Merci Hashtable pour cette image !Nous sommes dans les années 70, et l'immense Osamu Tezuka (le Roi Lion, Astro le petit robot, Black Jack, la légende de Sangoku, etc.. ), surnommé "Manga no Kamisama" ou le "Hergé japonais", commet ce dessin...
Tezuka était plus qu'un visionnaire...

Quand Michelle Alliot-Marie donne des leçons de gaullisme...

J'aimais bien Michelle Alliot-Marie. Je n'ai pas voté pour elle au scrutin interne du RPR en 1999' pour qu'elle prenne la présidence du mouvement gaulliste (j'avais voté Fillon...), mais je l'aimais bien. Je trouvais notamment qu'elle fut une brillante ministre de la Défense...

Et puis elle a commencé à se coucher sous le sarkozysme, après un baroud d'honneur pour la candidature à l'Elysée de 2007. Pour avoir une place à elle et pour elle, plus que pour défendre ses idées.
Par exemple, avaler une couleuvre en supportant la réintégration de la France dans l'OTAN, soit... Mais était elle obligée, en plus, de se ridiculiser par une tribune dans le Figaro, défendant ce qu'elle eut toujours combattu ?
Ne parlons pas non plus de LOPPSI (qui n'est pas un gentil petit chien...). Pas la peine.

Et suite à la visite de Villepin en banlieue, Alliot-Marie donne des leçons de "bon gaullisme". "Le gaullisme, ce n’est pas la détestation des personnes. Si on veut en être garant, il faut une démarche d’ouverture".

Sur le fond, elle a raison. Sur la forme, était elle la mieux placée pour donner des leçons ? Chacun jugera... Et la démarche de Villepin (beaucoup de caméras en banlieue), et la sortie, sans grand intérêt il est vrai, de Michelle Alliot-Marie.
Qu'on entend parler d'ailleurs, je me demandais comment elle allait...

mercredi 20 janvier 2010

L'Europe, l'Europe... !!! (des blogs)

Wikio est aussi européen. Et le classement européen vient de sortir.
Le numéro 1 est allemand : Netzpolitik qu'il s'appelle le blog. Je ne parle pas l'allemand, mais je suppose ce blog d'être politique.

Notre premier français est 9eme. Devinez qui c'est ? c'est notre ami Nicolas. Copain Gael est 24eme; Sarkofrance 38eme, et le sympathique Dagrouik 44eme. Je parle des blogs que je connais. Je ne connais ni Popyrose (17), ni Poule à petit pas (29), ni j'ai rien à me mettre (47).

Et moi même, je suis 48eme... Ca fait drôle d'être européen. Je suis devant deux allemands...

Vive l'Europe des peuples qui bloguent !

Facebook, né pour une histoire de plans fesses ?

J'aime bien (beaucoup) Facebook. Et l'information donnée par le site Infos du Net m'a fait bien sourire...

Le philosophe que toute vie née suite à une histoire de cul... C'est pas faux. Facebook n'échappe pas à la règle...
La théorie de l'auteur du livre sur l'histoire de Facebook ("la revanche d'un solitaire") est qu'en fait, au départ, le créateur de Facebook Mark Zuckerberg voulait un truc pour draguer les nanas. Alors jeune étudiant à Harvard, "il pirate un soir le réseau interne de l’université et publie des notes sur le physique des étudiantes"... Le gentil coquin ^__^
Ainsi né cette idée de réseau communautaire. Truc cool pour papoter et rencontrer des amis. Et idéal pour pécho à l'échelle mondiale, pour le créateur de Facebook.

Perso, ça me fait marrer... Le créateur de Facebook sera sans doute ravi de cette histoire où les nanas donnaient la couleur de leur lingerie supérieure sur le net... Au départ un sombre outil "fabrique plan cul" Facebook. Ouaip, c'est con, c'est puéril, mais ça me fait marrer.

J'attends maintenant de savoir ce qu'est Twitter en fait. Un outil de speed dating, pour pécho rapido en 140 caractères ?

Forgotten World...

C'est mercredi. Je suis toujours arrêté et ne peux toujours pas poser le pied à terre. Je vais donc faire comme depuis une semaine. Un peu de blog. De la Playstation 3 aussi, beaucoup. J'ai fini Uncharted, je commence Assassin Creed II (que c'est beau !) et m'entrainerais à FIFA (pour CaRéagit !).
Et je vais faire du Caprice, cet simulateur pour Amstrad CPC... Et pour suivre l'invitation de Fabrice, j'ai mis Forgotten World. Ben putain, c'est bon !

Forgotten World, c'est le genre de jeu qui nous fait sortir un "wouaouh" de la bouche, une fois que le "Run" est lancé ! Parmi les meilleurs jeux dans mes souvenirs sur l'Amstrad CPC. Pas un grand jeu, mais un bon jeu qui fait passer des bons mercredis après-midi...

Le principe est simple. Un shoot'em up classique. Un bonhomme avec des armes, qui peuvent tourner sur eux même à 380° (merci Cuicui) 360° pour dégommer tout ce qui se passe de partout. Et en plus, on peut jouer à deux, avec un copain. On avance plus vite.
Les niveaux se succèdent, et se terminent par ce fameux boss de fin de niveau, toujours plus gros, plus laid, plus pénible à battre.

Que dire de plus ? Ben Forgotten World commence cette série de jeu entre l'Amstrad, l'Amiga -Atari St et les console type Megadrive ou SNES. On commence à rentrer dans les années 90', où les jeux commencent vraiment à devenir pas mal. Avec le recul, on se dit que vraiment que les années 90' auront été le tournant de ce monde merveilleux. On commence avec un Amstrad CPC, et on finit avec une Playstation... Belles années quand même.

Forgotten World c'est un peu ça, on monte d'un cran. C'est plus beau. Techniquement bien foutu. On garde ce souvenir du "Wouaouh" initial. Et puis quand même on se rend compte qu'on a plus grand chose à dire... Parce qu'on se rappelle de ces exclamations devant la beauté du jeu. Mais ça s'arrête un peu là... Je m'y suis amusé, oui. Mais... Mais voilà, il reste dans mes souvenirs, peut être moins dans mon coeur...
C'est ça ma jeunesse informatique. Bouffé pleins de jeux, comme d'autres ont bouffé des livres ou roulé des gamelles à des filles... Certains restent dans nos cœurs, et d'autres moins.

Forgotten World, c'était un chouette jeu. Du Capcom en plus ! Mais il m'aura manqué peut être ce petit truc pour être un de mes grands jeux. Pourtant, heureux d'y avoir rejoué hier...
Maintenant, je retourne jouer à Assassin Creed II. C'est mercredi. Je suis malade, encore un peu un enfant...

mardi 19 janvier 2010

Phrase du soir...

Réflexion de Falconette, ce soir en regardant la divine télé...
On est tous le con de quelqu'un...
Mais certains sont le con de beaucoup de monde...

L'art du crachat dans la soupe...

La petite phrase de l'indispensable Soan, dernier gagnant de la Nouvelle Star
"Autant l'émission que la tournée, c'est de la merde ce qu'on fait sur scène. Au lieu de payer des décors pourris, ils auraient mieux fait de payer trois intermittents, ils auraient au moins fait bouffer des gens et en plus on aurait fait un vrai spectacle quoi. C'était de la merde".

J'aime quand les gens parlent de ce qu'ils connaissent... Et avec cette mentalité extraordinaire, cet "artiste" sait de quoi il parle quand il parle de merde...
Vive l'humilité et la gratitude...

Alain Juppé refuse la Cour des Comptes...

Après Philippe Seguin, cela aurait été un drôle de clin d'oeil du destin que de donner la présidence de la Cour des Comptes à l'autre soutien RPR de Jacques Chirac en 1995'. Il n'en sera rien. D'après le Nouvel Obs, Alain Juppé refuse la présidence de la Cour des Comptes.

Il préfère se consacrer, comme il l'avait promis durant la campagne municipale, à sa ville de Bordeaux. Il a bien raison. Et de respecter ses promesses, et de rester dans sa superbe ville.
Cela n'aurait pas été un scandale la nomination de Juppé. Personnellement, je ne la souhaitais pas, car j'espère que le maire de Bordeaux a encore un rôle à jouer au niveau national. Maintenant, il reste les supputations. Lambert, Migaud. J'avais mis une pièce sur Dosière. Pourquoi pas Jospin ?

Enfin, cette histoire de succession va encore nous amuser... L'histoire n'est pas finie...

lundi 18 janvier 2010

Thiriez, arbitrage français... Vive le foot français...

Vidéo excellente de nos amis des Cahiers du Football. Qui nous proposent les vœux de l'inestimable Frédéric Thiriez sous-titrés...
Juste écouter Thiriez, c'est toujours hilarant... Quoiqu'on ne sait pas vraiment s'il ne se fout pas un peu beaucoup de notre gueule. Mais avec le talent des Cahiers, c'est... Un régal.


Ensuite, on peut aller sur le blog Une-Deux pour disserter sur ce merveilleux arbitrage français. Et l'arbitre du match Bordeaux - Marseille, Laurent Duhamel, qui est fier de lui (et qui nous emmerde par la même occasion).

Il aurait fallu que je parle en plus d'Escalette et de Domenech. Et nous aurions eu la quintessence du football français, que le monde entier ne nous envie pas forcément. Ce délicat mélange d'incompétence et d'absence d'humilité, qui donne ce gout si particulier...

Vive le football français (ça devient comme la politique...)

Débauchage Royal (ou coup Royal) ?

(moins fort que Némo dans les titres...)
Trois billets qui prennent ce matin la défense de Ségolène Royal (Nicolas, Fleche, Stef), à propos du ralliement de Modem et d'écologiste aux listes Royal en Poitou Charente.

Je ne sais quoi penser de ce coup politique. Les modem et écolo veulent des places. Ils ont donc raison de rejoindre celle qui a le plus de chance de leur en donner. En Poitou, c'est Royal qui détient les jolis postes. Pas Bayrou ni Duflot.
C'est comme en Languedoc Roussillon. Georges Frêche est ce qu'il est. Mais ceux qui veulent une confortable à l'Hotel de Région savent, à gauche, que lui a plus de chance que le candidat UMP de leur en donner. Donc ils le soutiennent à fond à fond à fond, c'est confortable le siège de conseiller régional.

Je trouve qu'elle a bien joué Ségolène Royal. En plus, elle fout la zone au Modem et à Europe Ecologie.
Quand je disais que Royal, c'était Sarkozy en féminin, elle en donne une nouvelle fois l'exemple. Sarkozy s'amuse à foutre le bordel au PS en débauchant chez eux les Kouchner aujourd'hui ou les Lang demain. Royal fait de même, à un niveau plus modeste. Mais non sans efficacité.

Non, je tire mon chapeau à Ségolène Royal. Sans hypocrisie.

Par contre, quand je pense qu'elle n'aurait pas été mieux que Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, et que son parcours ne me démontre pas le contraire...

dimanche 17 janvier 2010

La délinquance de continuer d'augmenter dans le Gard...

Article dans le Midi Libre de hier, où le préfet Bousigues a annoncé les chiffres du Gard. La délinquance augmente dans mon département. Ca ne m'amuse pas.
Il parait qu'avant cette année 2009, cette dernière plaie avait baissé durant 6 années consécutives : je n'avais pas remarqué...

On parle de chiffres, de politique. Certains parleront d'état policier et sécuritaire. Je n'en ai jamais eu l'impression. J'ai eu par contre ce sentiment détestable de beaucoup de blabla. On montre les muscles à la télé, et sur le terrain rien ne se passe. Depuis 2002, ça parle. Des associations hurlent contre les libertés. Et rien ne se passe sur le terrain. Et tout le monde semble satisfait de ce jeu de rôle...

En 2009, j'aurais eu mes parents et ma soeur victimes de cambriolages. J'aurais vu des proches se faire agresser. C'est plus que des chiffres. C'est ma réalité. Et ça me gonfle...
D'autant plus que je ne sais pas quelle doit être la solution. Peut être juste appliquer les nombreuses lois qu'on pond toutes les cinq minutes, en mettant un peu des moyens sur le terrain... ? Je ne sais pas...

C'est bien les chiffres de début d'année... (soupir)

PS : Nicolas avait parlé de ce paradoxe d'une "délinquance qui baisse, et d'une violence qui monte". Il me fait remarquer, dans son commentaire, que peu de blog en ont parlé. C'est vrai, on a préféré applaudir ou fracasser Peillon... Il a n'a pas tort l'ami belge, on aime jouer avec du futile...

samedi 16 janvier 2010

Ras le bol du samedi soir, sur une musique de Gundam Seed...

Final Fantasy X est un jeu qui m'a profondément marqué. J'ai préféré jouer à ce jeu que regarder, un soir de Mai, une finale Juventus Milan AC qui se terminera au tirs au but. Et j'ai terminé ce jeu alors dans mon appartement de Marseille, étant un jeune ingénieur qui combattait ses récents fantômes du Lac Léman et qui découvrait ce nouvel espoir d'une vie chouette, celle que je vis aujourd'hui.

Gundam Seed est un animé qui m'a également profondément marqué. Yuki Kajiura à la musique. Nous avions vu cette série alors que nous venions d'aménager ensemble avec Falconette, dans cette maison de Sérignan du Comtat que nous avons tout deux oubliés...
Anna ni issho datta no ni est le titre d'un des générique de fin de Gundam Seed. Il est entrainant. Mais j'adore cette version piano du titre...

Et sur une vidéo de Final Fantasy X, ça me tirerait presque des larmes...

Au début, c'est marrant d'être un accidenté du travail cloué à la maison. On se dit que la journée se passera sur deux postes : le canapé et le bureau. La Playstation 3 ou le livre à lire, et l'ordinateur avec Internet, les blogs, et toute cette vie superbe. On se déplace difficilement avec les béquilles, mais la première journée ça va, mise à part la douleur.
Au début, c'est marrant. Mais dés le lendemain du début, ça ne l'est plus du tout !

Aujourd'hui, j'en ai déjà marre. La neige a fondu. Ma philosophie d'un "ça aurait pu être pire, j'ai eu de la chance" aussi. Ca aurait pu être drôlement mieux. Si je n'avais pas glissé ce mardi matin, si j'avais passé par un autre chemin pour aller à mon bureau, si, si, si...
Oh, je ne serai pas aussi avancé dans le jeu Uncharted, et aurait moins joué à FIFA. J'aurais moins bloggué sans doute, et l'histoire de Peillon m'aurait glissé dessus comme l'eau sur les plumes d'un canard. J'aurais avancé mon boulot. Assisté à un conseil municipal. J'aurais vécu ma vie comme il se doit.

Mais non, je suis un pauvre crétin qui a poussé la maladresse à pourrir les statistiques des accidents du travail de l'organisme pour lequel je travaille... Une petite blessure à la con qui me fait toujours mal 5 jours plus tard. J'espérais que cela passe vite, tu parles...

Non, ce soir j'en ai un peu beaucoup marre. Parce que j'ai toujours mal. Parce que je ne fais rien. Parce que je n'ai même pas l'impression de me reposer. Je grossis. Je perds mon temps. Et ça m'emmerde...

Allez, plus qu'une semaine... Quand j'aurais vu mon ostéopathe, je m'entraine pour le marathon ! Parce que là... Putain, c'est long...